• Les lapins sont aujourd'hui élevés en cage à près de 100%.

    40 millions de lapins sont tués chaque année en France.

    Les lapins sont enfermés dans des cages où ils ne peuvent ni se dresser ni ronger, n'ont ni paille, ni foin à leur disposition.

    La surface de l'espace de vie d'un lapin représente la taille d'une feuille A4.

    Les lapines sont inséminées artificiellement et mettent bas tout les 42 jours environs.

    A 2 mois et demi (l'espérance de vie d'un lapin est de 10 ans), ils sont envoyés à l'abattoir.

    Signer la pétition contre l'élevage des lapins en cage sur L214


  • La loi en vigueur (extraits du code rural) :

    Chapitre IV : la protection des animaux. 

    Article L214-1
    Tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce.

    Article L214-3
    Il est interdit d'exercer des mauvais traitements envers les animaux domestiques ainsi qu'envers les animaux sauvages apprivoisés ou tenus en captivité.

    Des décrets en Conseil d'Etat déterminent les mesures propres à assurer la protection de ces animaux contre les mauvais traitements ou les utilisations abusives et à leur éviter des souffrances lors des manipulations inhérentes aux diverses techniques d'élevage, de parcage, de transport et d'abattage des animaux.

    Il en est de même pour ce qui concerne les expériences biologiques médicales et scientifiques qui doivent être limitées aux cas de stricte nécessité.

    Tous les articles sur legifrance.gouv.fr 

     


  • LES POULES ET LES POUSSINS

    Quel que soit le mode d'élevage, les oeufs éclosent dans d'immenses couvoirs. A l'éclosion, les poussins sont triés : les mâles (qui ne pondent évidemment pas d'oeufs) sont éliminés, soit gazés, soit broyés. Les souches de gallinacés utilisées pour les élevages de poules pondeuses sont différentes de celles utilisées pour les poulets de chair (poulets élevés pour leur viande).

    Les becs des femelles sont alors épointés généralement au laser. Le bec est un organe très sensible des poules et cette opération est douloureuse. Elle permet ensuite de parquer les poules ensembles par milliers ou à l'étroit dans des cages en limitant un peu le picage et le cannibalisme.

    Les poussins sont élevés sans aucun contact avec leur mère, en groupes de quelques milliers d'individus tous du même âge : il n'y a pas de poules ou coqs adultes avec eux.

    A partir de 18 semaines, les poulettes sont placées dans les élevages de ponte.

    A une écrasante majorité (80%) elles sont enfermées dans des cages .

    3% des poules sont élevées en volière sans accès à l'extérieur, 17% sont élevées en volière avec accès au plein air (3% en bio, 3% en label rouge, 11% en plein air).

    Après une année passée à pondre, ce qui représente environ 300 oeufs pondus par poule, elles sont tuées dans un abattoir.

    En France, 46 millions de poules pondeuses sont utilisées pour produire les oeufs ; la consommation moyenne est de 231 œufs par habitant et par an.

    (Source : l214.com)

     


    LES OIES ET LES CANARDS

     

    Dans la production du foie gras :

    Les canards mâles sont utilisés pour le gavage, les canetons et les oisons femelles sont broyés ou gazés vivants à la naissance. 

    Le gavage consiste à introduire un tube dans le gosier et jusque dans l'estomac pour y introduire une grande quantité d'aliments deux à trois fois par jour durant 3 semaines environs. Les canards et les oies ne peuvent ni bouger, ni déplier leurs ailes.

    Les oies et canards gavés sont des animaux malades.

    "Le fonctionnement du foie est perturbé, l'animal a du mal à réguler la température de son corps, il développe une maladie appelée stéatose hépatique. En outre, les dimensions de son foie hypertrophié qui atteindra presque 10 fois son volume normal, rendent sa respiration difficile [...]. Les sacs pulmonaires sont compressés, le centre de gravité de l'animal est déplacé."

    source : http://www.stopgavage.com

     

    A la fin de cet engraissement ils sont abattus.

     

    Ce sont les éleveurs qui le disent :

    - Il y a juste un trou pour que les canards passent le cou et la tête pour qu'on puisse les nourrir.

    - [...] on passe le bout de l'entonnoir dans la bouche du canard. Puis on le fait descendre dans le cou. On prend dans une boîte de conserve une dose de maïs que l'on vide dans la gaveuse. On appuie sur un bouton et le maïs coule dans la gorge du canard, directement dans son estomac : le canard est obligé de manger : il est gavé.
    source : L'école des Vignes

    - La période de gavage peut être très stressante pour les animaux.

    - Les animaux sont placés dans des cages étroites, trop près les uns des autres, ce qui provoque une augmentation de la température et empêche les oiseaux de s'aérer en agitant leurs ailes. Ces conditions entrainent un taux de mortalité de 3 à 5%.

    source : fermagora.com

     

    Plus d'infos : www.stopgavage.com

     


  • LES CHEVRETTES ET LES CHEVREAUX

    La chèvre met bas, sa portée lui est retirée dans les 24 heures, 8 à 15 jours après la naissance, les chevrettes et chevreaux sont écornés et castrés à vif (pour les mâles).

    Les chevrettes vivent en lieu clos de 0,5 à 1 m² par animal (moins de 5% des élevages sont en pâturage), elles sont sevrées en 2 mois puis alimentées jusqu'à 7 mois pour être mise en reproduction "naturelle" (15 jours avant la saillie : pose d'éponge vaginale, rupture artificielle de l'hymen, injections afin d'optimiser la fécondation) puis lorsqu'elle devient chèvre l'insémination artificielle sera pratiquée.(Source : revue "Réussir la chèvre")

    La chèvre peut produire jusqu'à 5 litres de lait par jour.

    Les chevreaux élevés pour leur chair sont abattus entre 4 et 8 mois d'âge.

     

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique