• Vendredi 26 octobre, une nouvelle séance d'information sur l'élevage en cage des poules pondeuses a eu lieu à Vannes devant l'enseigne Monoprix.

    Les clients du magasin ont pu se mobiliser pour le retrait des oeufs issus de l'élevage en cage des poules pondeuses. 101 personnes ont signé une carte-pétition et sont repartis avec un tract d'information.

    Nombre d'entres eux nous ont parlé des cochons, des poulets et des vaches laitière élevés pour être mangés.

    Quelques rares rétissances du côté des personnes refusant de réfléchir à la vie des animaux d'élevage et préférant manger leur steak en fermant les yeux.

    Entendu ce samedi devant le magasin :

    "ce que l'on fait subir aujourd'hui aux animaux, on l'a déjà vécu il y a des décennies avec la shoah" - un client Monoprix

    => un livre en parle

    "les poules sont plus heureuses en cage qu'en liberté" - une éleveuse

    => un livre en parle aussi

    "la cage, c'est le pire, j'achète que du code 0 même si je sais bien que pour les poules ce n'est pas LA solution, c'est "moins pire"" - une cliente Monoprix

    => plus d'infos sur l'élevage des poules

    "Alors qu'en est-il de la campagne ? j'ai signé il y a 6 mois ! Bravo pour votre détermination"

    => l'évolution de la campagne

    Merci à Jeannette !

    nea L214 Monoprix Vannes

    nea L214 Monoprix Vannes

    nea L214 Monoprix Vannes


  • Vendredi 5 octobre, nea était devant le monoprix de Vannes. Nous avons une fois de plus interpellé les clients de l'enseigne sur le sort des poules pondeuses en cage et 161 cartes ont été signées. Et comme souvent, les discussions ont abordé le sort de tous les animaux que l'on mange.

    Merci aux militant-es.

    nea Monoprix Vannes

    nea Monoprix Vannes

    nea Monoprix Vannes


  • nea - abolition de la viande - VannesCe samedi, à 15h, pour la Semaine Mondiale pour l'Abolition de la Viande, un compteur géant a démarré à 0 pour se terminer à 16h à 7 200 000 animaux tués dans les abattoirs du monde soit  plus de 63 milliards d'individus tués par an (source : FAO).

    Une quinzaine de militant-es se sont mobilisé-es pour participer au happening, à la distribution de tracts, à la lecture de textes.

    Le nombre d'animaux affichés au compteur a choqué quelques passants, certains même remettant en cause le chiffrage ... De nombreux échanges sur la cruauté envers les animaux, leurs souffrances et la non nécessité de les manger ont enrichi le débat.

    Des articles ont été publiés par Ouest France et le Télégramme.

    Un rapide compte rendu de l'action a été diffusé sur une radio de Bretagne sud, Oceane FM, à écouter ici

    nea - abolition de la viande - Vannes

    nea - abolition de la viande - Vannes

    nea - abolition de la viande - Vannes


  • tu n'as pas dit bonjour !





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique