• - 2 aubergines (environ 300g)

    - 1 gousse d'ail

    - 2 càs bombées de tahin

    - 6 càs d'huile d'olive (2 avant la cuisson, 4 après)

    - 2 pincée de cumin en poudre

    - sel

    - 1 goutte d'huile essentielle de citron ou le jus d'1/2 citron pressé

    Équeter les aubergines, les couper en quatre dans le sens de la longueur. Les placer sur la grille préalablement recouverte de papier sulfurisé, ajouter un filet d'huile d'olive et enfourner à four chaud th7-8 durant environ 20min (les aubergines doivent être dorées mais pas grillées).

    Mixer les aubergines avec l'ail et 4 càs d'huile d'olive. Disposer dans un grand bol et ajouter le tahin, le sel, le cumin.

    À déguster sur du pain par exemple.

    baba ganousch vegan


  • Pour 6-8 personnes :

    250g de poudre de gluten (en magasin bio ou sur Un Monde Vegan)

    100g de farine de riz

    2càs d'épices à Schnitzels

    1càc de sel

    1 càs de spiruline en poudre (facultatif)

    25cl de lait de soja

    10cl d'eau

    1 bouillon de légumes en cube

    2càs de tamari

    Dans un récipient, mélanger les ingrédients secs.

    Dans un autre récipient, mélanger les ingrédients humides et les ajouter aux ingrédients secs en une seule fois, bien mélanger avec une cuillère puis pétrir durant 5 min.

    Faire chauffer 1.5l - 2l d'eau dans une casserole.

    Couper le seitan, avec un ciseau, en morceaux moyens (environ 5 cm) et les mettre dans la casserole d'eau bouillante (additionnée du bouillon).

    Cuire à feu moyen 40 min à découvert.

    Egoutter et le cuisiner à la poêle, dans un peu d'huile ou de margarine végétale, avec ou sans sauce.

    C'est un seitan plutôt ferme.

    Diminuer la quantité de farine de riz et augmenter le temps de cuisson (jusqu'à 1h) pour le rendre plus compact. A l'inverse, pour le rendre plus tendre, diminuer le temps de cuisson (mini 20 min). Ajouter les épices et aromates de votre choix pour en changer le goût. Le seitan peut être congelé.

    seitan maison


  • Pour un 1/2 bol :

    8 g d'algues sèches mélangées (en magasins bio)

    1 échalote

    5 càs d'huile d'olive

    1 gousse d'ail (après avoir enlevé le germe)

    1 càc de tamari (ou 1 càs de sauce Shoyu)

    2 petits cornichons (environ 5 g)

    1 càs de jus de citron ou 1 goutte d'huile essentielle de zeste de citron

    1 càc d'herbes sèchées (ici ce mélange)

    Réhydrater les algues dans un bol en les recouvrant d'un peu d'eau au moins 5 min.

    Mixer l'échalote, les algues réhydratées, l'ail et les cornichons avec l'huile d'olive et le jus de citron.

    Y ajouter le tamari et les fines herbes.

    Goûter et ajuster si besoin.

    Conseil : l'idéal est de faire ce tartare la veille ou plusieurs heures avant de la déguster.

    Tartare d'algues nea


  •  Pour 4 bols :

    75 cl d'eau

    100 g de tofu nature

    1/2 càs d'algue wakamé en paillettes (en magasin biologique)

    1 grosse càs de miso (en magasin biologique mais encore meilleur ICI)

    Dans une casserole, verser l'eau froide et les algues.

    Porter à ébullition sans faire bouillir. Pendant ce temps, couper en petits morceaux le tofu.

    A ébullition, baisser le feu, ajouter le miso, fouetter jusqu'à dissolution puis ajouter le tofu. Laisser chauffer, à feu doux, 5min.

    Itadakimasu ! Dit Dame Nathalie.

    Soupe miso





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique